Configuration WDS en version autonome sur Windows Server 2016

Dans ce tutoriel nous allons metre en place un serveur WDS ("Windows Deployment Services") sur Windows Server 2016.

 

Notions :

Qu'est-ce que le WDS ?

 

Le Windows Deployment Services est une technologie de Microsoft permettant d'installer un système d'exploitation Windows via le réseau. Ils succèdent aux services d'installation à distance ("Remote Installation services" ou RIS) et sont apparus dans le Service Pack 2 de Windows Server 2003 et Windows Vista. Ils permettent d'installer à distance Windows Vista, Windows 7, Windows 8, Windows 8.1, Windows 10, Windows Server 2008, Windows Server 2012 et Windows Server 2016 mais il est également possible de déployer d'autres systèmes d'exploitation Windows, en effet, le processus d'installation se fait à l'aide d'une image de type Windows Imaging Format (WIM) contrairement à RIS qui avait pour procédé l'automatisation pure et dure de la phase d'installation du système d'exploitation. Il est ainsi possible d'installer des systèmes d'exploitation avec des applications pré-installées. WDS est un rôle optionnel qui est inclus dans toutes les éditions serveur de Windows depuis Windows Server 2008.

 

Par rapport aux RIS, les WDS apportent les fonctionnalités suivante:

  • Amorçage de l'installation sur un Windows PE ("Preinstallation Environ­ment") graphique.
  • Support du format WIM ("Windows Image").
  • Gestion des serveurs WDS via la console MCC ("Microsoft Management Console").
  • Utilitaire en ligne de commande de configuration du serveur WDS.

 

Le déploiement par réseau avec WDS fait appel à la technologie PXE ("Preboot eXecution Environment") d'intel, qui se base sur les protocoles DHCP et TFTP ("Trivial File Transfer Protocol"). Le processus d'amorçage par réseau avec PXE et WDS peut être résumé en 4 phases :

  1. Envoi d'une requête DHCP par le client pour l'obtention d'une adresse IP et des informa­tions nécessaires à l'amorçage (adresse du serveur TFTP, nom du programme d'amorçage à télécharger).
  2. Réponse du serveur DHCP avec une offre de bail, acceptation du bail par le client et con­firmation par le serveur.
  3. Connexion du client au serveur TFTP puis téléchargement et exécution d'un programme d'amorçage.
  4. Choix d'une image de démarrage puis téléchargement et exécution locale de cette image.

 

PXE autorise les services DHCP et TFTP à être installés sur deux serveurs différents, de ma­ nière à pouvoir s'inscrire sans perturbation dans une infrastructure réseau existante. Un para­métrage supplémentaire du serveur DHCP est dans ce cas nécessaire pour rediriger les clients vers le serveur TFTP.

Windows 10 utilise un environnement d"lnstallation nommé Windows PE, en version 3.0.Il s'agit d'une version allégée de l'OS, prenant en charge un nombre restreint de matériels, qui servira de support à l'assistant d'installation du système d'exploitation complet. Windows PE 3.0 est contenu dans le fichier \sources\boot.wim dispo­nible sur le DVD ou la clef USB du système d'exploitation.

Il faut distinguer les images de démarrage, qui servent à lancer un client de déploiement, des images d'installation, qui représentent le système d'exploitation effectivement déployé.

 

Prérequis :

Un serveur Windows Server 2016 installer et prêt à l'emploi.

Avoir installer et configurer le serveur DNS.

Avoir installer et configurer le serveur DHCP.

Une clef de licence Windows 10.

 

Étape 1 :

Nous allons tout d'abord ajouter le service AD DS et WDS dans Windows Server, pour ce faire il faut:

Cliquez sur  "Ajouter des rôles et des fonctionnalités".

Cliquez sur suivant.

Sélectionnez "Installation basées sur un rôle ou une fonctionnalité".

Cliquez sur suivant.

 Sélectionnez "Sélectionner un serveur du pool de serveurs".

Cliquez sur suivant.

Cochez Services AD DS.

Une fenêtre va apparaître cliquez sur "Ajouter des fonctionnalités".

Cochez Services de déploiement Windows.

Une fenêtre va apparaître cliquez sur "Ajouter des fonctionnalités".

Cliquez sur suivant.

Cliquez sur suivant.

Cliquez sur suivant.

Cochez la case "Serveur de déploiement",

cochez la case "Serveur de transport",

cliquez sur suivant.

Cliquez sur suivant..

Cochez la case "Redémarrer automatiquement le serveur de destination si nécessaire".

Cliquez sur "Oui"

Cliquez sur "Installer"

Cliquez sur "Fermer".

 

Étape 2 :

Nous allons maintenant configurer WDS.

Cliquez sur WDS.

Cliquez droit sur le serveur,

puis cliquez sur "Console de gestion des services de déploiement de Windows".

Cliquez droit sur le serveur,

puis cliquez sur "Configurer le serveur".

Cliquez sur suivant.

Sélectionnez "Serveur autonome",

puis cliquez sur suivant.

 

L'assistant d'installation a créé l'arborescence E:\Remotelnstall, qui hébergera les images et les fichiers de déploiement :

  • Boot : Contient les fichiers nécessaires à l'amorçage des postes clients et au démarrage des Installa­ tions, pour chaque architecture supportée (Itanium 64, x86 64 bits et x86 32 bits).
  • Images : Contiendra les images des systèmes d'exploitation qui seront déployés par WDS.
  • Mgmt : Contient la base de données interne du service WDS.
  • Templates : Contient les fichiers de réponse utilisés lors des installations automatisées.
  • WdsClientUnattend : Contient les fichiers de réponse utilisés par le client d'installation de WDS.

Cliquez sur suivant.

Cliquez sur Oui.

Cochez les cases "Ne pas écouter sur les ports DHCP et DHCPv6" et "Configurer les options DHCP pour les service DHCP du proxy",

puis cliquez sur suivant.

Sélectionnez "Répondre à tous les ordinateurs clients (connus et inconnus"),

ne pas cochez la case "Exiger l'approbation administrateur pour les ordinateurs inconnus ....",

cliquez sur suivant.

Cliquez sur Terminer.

 

Étape 3 :

Nous allons maintenant installer une image windows 10 pour le déploiement.

Pour cela insérer le cd d'installation de Windows 10.

Cliquez droit sur "Images de démarrage",

puis cliquez sur "Ajouter une image de démarrage...".

Cliquez sur Parcourir.

Sélectionnez le fichier boot.wim se trouvant dans "D:\sources\boot.wim",

puis cliquez sur Ouvrir.

Cliquez sur suivant.

Laissez les chemin par defaut,

puis cliquez sur suivant.

Cliquez sur suivant.

Cliquez sur Terminer.

 

Les clients PXE peuvent à présent amorcer sur le réseau et télécharger une image de démar­rage. Cependant, aucune image d'installation n'ayant encore été ajoutée, l'assistant d'installation s'arrêtera à l'écran ci-dessous après vous avoir demandé les paramètres régio­naux à utiliser.et le compte de connexion au serveur WDS.

 

Étape 4 :

Maintenant qu'une image d'amorçage est disponible sur le serveur WDS, il vous faut rendre disponible l'image du système d'exploitation que vous souhaitez installer.

 

Cliquez droit sur "Images d'installation",

puis cliquez sur "Ajouter une image d'installation...".

Sélectionnez "Créer un groupe d'image nommé",

nommez le groupe Windows 10,

puis cliquez sur suivant.

Cliquez sur Parcourir.

Sélectionnez le fichier install.wim se trouvant dans "D:\sources\install.wim",

puis cliquez sur Ouvrir.

Cliquez sur suivant.

Sélectionnez le ou les images Windows qu'on vous propose selon vos besoin,

puis cliquez sur suivant.

Cliquez sur suivant.

Cliquez sur Terminer.

 

La technologie SIS ("Single Instance Storage") utilisée dans les images WIM permet de con­ tenir plusieurs versions d'un même système d'exploitation au sein d'un seul et même fichier, sans pour autant augmenter de manière disproportionnée la taille de ce fichier. Les fichiers communs aux différentes versions ne sont stockés qu'une seule fois dans l'image et des poin­ teurs y font référence.

 

Étape 5 :

Nous allons maintenant démarrer le service DHCP et WDS.

Double cliquez sur service dans l'onglet WDS.

Cliquez droit sur le "Serveur des services de déploiement Windows",

puis cliquez sur "Démarrer les services".

Une fois le service démarrer cliquez sur OK.

 

Allez ensuite dans le gestionnaire DHCP.

Cliquez droit sur le serveur,

puis cliquez sur Autoriser.

 

Voilà votre environement de déploiement et près à l'emploi, dans le prochain tutoriel nous allons déployé un poste sous Windows 10.